Violences policières - «On ne laissera rien passer» assure un ministre

[RFI] En Guinée, alors que les tensions post-électorales se poursuivent après la mort de deux jeunes, l'un tué par balles et l'autre fauché par un véhicule dans un quartier d'opposition ce lundi, le ministre de l'Unité nationale et de la citoyenneté hausse le ton, promet que justice sera rendue et souhaite que la liste des personnes décédées pendant les manifestations ne s'allonge plus.