ECHECS aux examens nationaux : « C’est le résultat de la politisation du système éducatif guinéen »

16-9-2020 News KaleNews

Les examens nationaux ont connu ces dernières années un faible taux de réussite. Interrogé sur cette régression du système éducatif guinéen, Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG, parle des structures éducatives :





« C’est le résultat de la politisation du système éducatif guinéen, politisation dans la nomination des cadres qui sont dans les structures de l’éducation au niveau administratif, à commencer par le ministre. Si on n’est pas militant, on ne peut pas être ministre et conséquemment si on est pas militant du parti, on ne peut assumer aucune responsabilité dans le système éducatif guinéen.





Au niveau des inspections régionales de l’éducation, ce sont des militants au niveau des DPE des DCE, c’est des militants les directeurs d’établissements. Les proviseurs sont tous des militants. Alors ce qui a influencé la formation », dénonce Aboubacar Soumah au micro de nos confrères de la radio Espace.





Kalenews.Org