Interdiction d’un sit-in à Kaloum : Les organisateurs entendent défier la mairie

16-9-2020 News KaleNews

La mairie de Kaloum vient d’interdire un sit-in prévu pour le vendredi 18 septembre 2020 au cœur de l’administration guinéenne. Les autorités évoquent l’état d’urgence sanitaire en vigueur dans le pays comme le motif de cette décision. Une raison que les organisateurs trouvent infondée et entendent braver l’interdiction.





Ci-dessous, le communiqué.





La plateforme Solidarité Activiste est profondément surprise par la réaction injuste et anticonstitutionnelle de la mairie de la commune de Kaloum qui, pour des raisons inacceptables, refuse d’autoriser le sit-in devant le ministère de la justice dans le but d’obtenir la libération des camarades activistes illégalement détenus, notamment Messieurs Saikou Yaya Diallo et Souleymane Condé.





La raison évoquée par la mairie de Kaloum, celle de l’état d’urgence sanitaire en vigueur, est à la fois injuste et farfelue en ce sens que des centaines de militants du parti-État RPG se réunissent dans les rues de Kaloum, comme bon leur semble, souvent même sans demander d’autorisation.





Face à cette injustice flagrante, et ce mépris à l’égard de toute organisation opposée à la mouvance, la Solidarité Activiste informe la mairie de Kaloum, ainsi que les opinions nationale et internationale, qu’elle tiendra bel et bien le sit-in comme planifié, sauf si la mairie de Kaloum arrive à prouver le bien-fondé de sa politique de deux poids deux mesures.





Ainsi, le sit-in de ce vendredi est maintenu devant le ministère de la justice. Tous les activistes solidaires et épris de justice sont invités à rallier le lieu indiqué à 9 heures précises.





Jusqu’à la victoire finale!





Activiste un jour, Activiste toujours!